Browsing Category

Réflexions

Réflexions

J’essaie de trouver les CLÉS de mon élan créatif

 

 

Plutôt que de foncer tête baissée dans des techniques de développement personnel, j’ai voulu décortiquer les mécanismes qui freinaient ma motivation… Et j’ai bien fait !

Parce que même si je connais les solutions de développement personnel qui pourraient m’aider actuellement (méditer, faire du sport, me motiver d’une manière ou d’une autre), je ne veux pas me contenter de ça, parce que je me connais : je sais que dès que mon emploi du temps redeviendra contraignant, ou bien que j’aurais une baisse de moral (coucou l’hypersensibilité et l’inconstance des émotions), je n’aurais plus la volonté de m’y tenir. Et ce, pour la simple et bonne raison que ça me paraîtra vain et que je ne saurais plus pourquoi je fais tous ces efforts (parce que oui, le développement personnel, c’est avant tout des efforts).

Non, là, ce que je cherche, c’est une solution qui puisse marcher MÊME quand c’est le vide intérieur, même quand je suis exténuée et au bout de ma vie, même quand je panique tellement que j’ai envie de disparaître, même quand j’ai un coup de blues et que je ne crois plus en rien. Parce que ces situations ARRIVENT, qu’elles sont HUMAINES et que c’est NORMAL. Donc au lieu de me voiler la face en croyant que je pourrais contrôler mes émotions du jour au lendemain grâce au développement personel, je veux plutôt prendre le temps de comprendre, pour pouvoir anticiper ce problème.

Et donc, plutôt trouver des solutions faciles, agréables, plaisantes, et qui ne coûtent pas trop d’effort : parce que quand on va mal, on devient fainéant, c’est un fait.

Je ne vais pas dire que j’ai trouvé la solution miracle en une semaine, non. Mais j’ai trouvé une piste : si, à chaque fois que j’ai un élan de bien-être et de motivation, j’en note la cause, que j’en prends conscience, et que je réfléchis à pourquoi cette situation m’a mise dans un état d’esprit positif, à priori je devrai pouvoir reproduire cette situation volontairement.

Donc, premier test : laisser de côté mes tâches à accomplir et au lieu de ça, ranger mon appart en écoutant de la musique que j’aime beaucoup, et m’autoriser à prendre le temps de regarder les documents / carnets / magazines / livres qui me tombent sous la main. Laisser ces objets faire leur effet et me rappeler toutes les choses que j’ai envie de faire en temps normal. Me rappeler combien il y a de choses à lire, à apprendre, à voir, à faire. Me souvenir de l’état d’esprit dans lequel j’étais quand je remplissais ces cahiers, bullet journal, agendas et autres organiseurs.
Et laisser la magie opérer.

Je pense vraiment que ranger son appartement, ça aide à ranger son esprit, qu’écouter de la musique rend plus heureux et que se plonger dans les choses qui nous ont inspirés par le passé ne peut que nous redonner un peu d’inspiration.
Alors les trois en même temps, c’est forcément bon, non ?

Du coup, au lieu de faire des to-do lists et routines quotidiennes de warrior qui ne marchent la plupart du temps QUE quand je suis dans de bonnes dispositions (bon moral, bien dormi, pas en lendemain de soirée, pas eu de conflit avec un proche ou autre soucis perso, pas le premier jour des règles, etc), je vais chercher des trucs pour me composer une routine qui fait venir la motivation. Parce qu’une fois que la motivation est là, faire mon sport / méditer / manger sain / bosser, etc, eh bien… ça devient beaucoup plus facile.

Je tiens à préciser que j’écris cet article deux jours après avoir fait cette vidéo, que mon bon mood était un peu retombé, donc j’ai testé à nouveau cette technique et… depuis, j’ai déjà coché 4 cases sous ma to-do list, je m’apprête à mettre en ligne ma vidéo et en plus je rédige cet article.

À suivre donc, mais je pense que je suis sur une très bonne voie ! Et j’espère pouvoir trouver d’autres réponses très rapidement (que je partagerai avec vous bien entendu !)

Je vous souhaite une merveilleuse journée 🙂